Bombardier annonce l’expiration de la date de dépôt anticipé de son offre publique de rachat au comptant visant certains billets de premier rang en circulation

Bombardier Inc. (« Bombardier » ou « Société ») a fait certaines annonces aujourd’hui concernant son offre publique de rachat au comptant annoncée précédemment le 13 juin 2022 (« offre publique de rachat ») visant le rachat au comptant de trois séries de billets de premier rang en circulation (collectivement, « billets ») échéant en 2027, 2024 et 2025, comme il est indiqué dans l’offre de rachat (définie ci-dessous), jusqu’à concurrence d’un prix de rachat global de 350 000 000 $ US (à l’exclusion des intérêts courus) (tel que le prix de rachat global peut être augmenté ou diminué par la Société, « montant de rachat maximal global »), sous réserve des degrés de priorité pour l’acceptation et du montant maximal de l’offre de 2027 (tel que le montant maximal de l’offre de 2027 peut être augmenté ou diminué par la Société), selon le cas, et d’une répartition proportionnelle possible, comme il est indiqué dans l’offre de rachat contenant les modalités de l’offre publique de rachat. Les termes clés utilisés aux présentes sans y être définis ont le sens qui leur est attribué dans l’offre de rachat datée du 13 juin 2022 (« offre de rachat ») relativement à l’offre publique de rachat.

À la date de dépôt anticipé de l’offre publique de rachat, des billets de premier rang 7,875 % échéant en 2027 d’un capital global de 77 656 000 $ US (3,88 %) ont été validement déposés sans que leur dépôt soit validement révoqué, des billets de premier rang 7,500 % échéant en 2024 d’un capital global de 290 041 000 $ US (36,26%) ont été validement déposés sans que leur dépôt soit validement révoqué et des billets de premier rang 7,50 % échéant en 2025 d’un capital global de 481 121 000 $ US (37,01%) ont été validement déposés sans que leur dépôt soit validement révoqué.

Le prix de rachat global payé pour la totalité des billets faisant l’objet du rachat aux termes de l’offre publique de rachat est assujetti à l’application du montant de rachat maximal global et de la répartition proportionnelle, comme il est décrit dans l’offre de rachat. Étant donné que le prix de rachat global des billets qui ont été validement déposés sans que leur dépôt ait été validement révoqué avant la date de dépôt anticipé dépasse le montant de rachat maximal global, Bombardier s’attend à accepter à des fins de rachat à la date de règlement anticipé i) la totalité des billets de premier rang 7,875 % échéant en 2027 d’un capital global de 77 656 000 $ US validement déposés sans que leur dépôt ait été validement révoqué, ii) la totalité des billets de premier rang 7,500 % échéant en 2024 d’un capital global de 290 041 000 $ US et iii) des billets de premier rang 7,50 % échéant en 2025 d’un capital global de 5 434 000 $ US. Les billets de premier rang 7,50 % échéant en 2025 sont assujettis à une répartition proportionnelle calculée au moyen du facteur de répartition de 0,01169590. Tous les rachats sont assujettis à la satisfaction des conditions de l’offre publique de rachat. Tous les billets qui ont été acceptés seront réglés à la date de règlement anticipé conformément aux modalités de l’offre publique de rachat figurant dans l’offre de rachat. Bombardier s’attend à ce que cette date de règlement anticipé soit le 29 juin 2022.

Compte tenu de la souscription excédentaire à l’égard de l’offre publique de rachat, aucun billet additionnel déposé ne sera accepté aux termes des modalités de l’offre publique de rachat. Bombardier s’attend à retourner tout billet de premier rang 7,50 % échéant en 2025 déposé mais non accepté à des fins de rachat immédiatement après la date de dépôt anticipé.

« À la date de règlement anticipé, Bombardier aura remboursé plus de 750 M$ de dette, soit des économies d’intérêt supplémentaires de près de 60 M$ sur une base annuelle depuis le début de 2022. Nos progrès à ce jour sont donc plus importants que nous avions prévus après 18 mois d’activité en tant qu’entreprise axée sur l’aviation d'affaires », a déclaré Bart Demosky, vice-président exécutif et chef de la direction financière de Bombardier, dans une déclaration.

Sauf tel qu’il est énoncé aux présentes, les modalités de l’offre publique de rachat sont celles figurant dans l’offre de rachat.

L’obligation de la Société d’accepter à des fins de rachat et de régler les billets validement déposés en réponse à l’offre publique de rachat est assujettie et conditionnelle au respect d’un certain nombre de conditions ou à la renonciation à celles-ci, comme il est énoncé dans l’offre de rachat, à l’entière et absolue discrétion de la Société.

Ni Bombardier, ni les fiduciaires à l’égard des billets, ni les placeurs pour compte aux termes des actes respectifs visant les billets, ni les courtiers-gérants, ni l’agent dans le cadre de l’offre et l’agent d’information et leurs filiales ou les membres de leurs groupes respectifs ou l’un ou l’autre de leurs administrateurs, dirigeants, employés ou représentants respectifs ne recommandent aux porteurs de déposer ou de s’abstenir de déposer la totalité ou une partie de leurs billets, et aucune de ces personnes n’a autorisé quiconque à faire de telles recommandations. Les porteurs doivent prendre leur propre décision de déposer ou non leurs billets et, dans le cas d’un dépôt, ils peuvent prendre leur propre décision quant au montant des billets à déposer.

Tous les billets sont détenus sous forme d’inscription en compte. Si vous détenez des billets par l’entremise d’un courtier, d’une banque commerciale, d’une société de fiducie ou d’un autre prête-nom, vous devez communiquer avec ce courtier, cette banque commerciale, cette société de fiducie ou cet autre prête-nom si vous souhaitez déposer des billets en réponse à l’offre publique de rachat. Vous devriez vérifier auprès de ce courtier, de cette banque commerciale, de cette société de fiducie ou de ce prête-nom s’il ou elle vous imposera des frais pour déposer des billets en votre nom. Vous devriez également vérifier auprès de ce courtier, de cette banque, de cette société de fiducie ou de cet autre prête-nom s’il existe des dates butoirs avant lesquelles vous devez lui fournir vos instructions de dépôt, car la date butoir pertinente fixée par ce prête-nom peut tomber avant les dates butoirs indiquées dans l’offre de rachat.

Bombardier a retenu les services de Deutsche Bank Securities Inc. et de Citigroup Global Markets Inc. pour agir à titre de courtiers-gérants à l’égard de l’offre publique de rachat. Bombardier a retenu les services de Global Bondholder Services Corporation pour agir à titre d’agent dans le cadre de l’offre et d’agent d’information à l’égard de l’offre publique de rachat.

Pour obtenir des renseignements supplémentaires concernant les modalités de l’offre publique de rachat, veuillez communiquer avec Deutsche Bank Securities Inc. et Citigroup Global Markets Inc. à leur numéro de téléphone respectif indiqué à la dernière page de l’offre de rachat. Vous pouvez obtenir des exemplaires de l’offre de rachat au www.gbsc-usa.com/Bombardier/ ou en communiquant avec Global Bondholder Services Corporation au 855 654‑2014 ou par courriel à contact@gbsc-usa.com.

Le présent avis ne constitue pas une offre ou une invitation à acheter, ou une sollicitation d’une offre de vendre, les billets ou d’autres titres aux États-Unis ou dans tout autre territoire, ni ne fait partie d’une telle offre, invitation ou sollicitation, et ni cet avis ou une partie de celui-ci, ni le fait qu’il soit publié, ne doit constituer le fondement d’un contrat à cette fin ou être invoqué à l’égard d’un tel contrat ou relativement à un tel contrat. L’offre publique de rachat est faite seulement aux termes des modalités de l’offre de rachat et les renseignements figurant dans le présent avis sont donnés sous réserve de l’offre de rachat. Ni la Société, ni les courtiers-gérants, ni l’agent d’information et agent dans le cadre de l’offre ne font de recommandations aux porteurs sur l’opportunité de déposer leurs billets en réponse à l’offre publique de rachat.

Cette annonce ne constitue pas une offre d’achat ni la sollicitation d’une offre de vente de quelque titre que ce soit dans un territoire ou dans des circonstances où une telle offre ou sollicitation est illégale. Dans les territoires où les lois en matière de valeurs mobilières ou de protection de l’épargne ou d’autres lois exigent que l’offre publique de rachat soit faite par un courtier inscrit, l’offre publique de rachat sera réputée être faite par les courtiers-gérants ou par un ou plusieurs courtiers inscrits autorisés en vertu des lois de ces territoires.

Certains énoncés figurant dans cette annonce sont de nature prospective; ils sont fondés sur les attentes actuelles. De par leur nature, les énoncés prospectifs exigent que nous formulions des hypothèses et sont assujettis à d’importants risques et incertitudes, connus et inconnus, de sorte que nos résultats réels des périodes futures pourraient différer de façon importante de ceux indiqués dans les énoncés prospectifs. Pour de plus amples renseignements relativement à ces risques et incertitudes et aux hypothèses sous-tendant les énoncés prospectifs, veuillez consulter l’offre de rachat.

Pour information

Francis Richer de La Flèche
Vice-président, Planification financière
et relations avec les investisseurs
Bombardier
+1 514 855-5001, poste 13228

Mark Masluch
Directeur principal, Communications
Bombardier
+1 514 855-7167