Bombardier conclut la vente de son secteur d’activité Transport à Alstom

  • Produit net versé à Bombardier d’environ 3,6 milliards $, incluant environ 600 millions $ en actions Alstom
  • Produit renforçant les liquidités et permettant à Bombardier de commencer à rembourser sa dette1; dette nette pro-forma d’environ 4,7 milliards $2 au 31 décembre 2020
  • Repositionnement de Bombardier comme entreprise axée sur les avions d’affaires complété

Tous les montants de ce communiqué de presse sont exprimés en dollars américains, à moins d’indication contraire. Les montants en euros de ce communiqué de presse ont été convertis en dollars américains à un taux de change de 1,22, à l'exception de certains produits d’opération en espèces convertis à un taux de change fixe de 1,17. 

Bombardier (TSX: BBD.B) a confirmé aujourd’hui la clôture de la vente antérieurement annoncée de son secteur d’activité Transport à Alstom.

Le produit total versé aux vendeurs après déduction des éléments assimilables à de la dette et des passifs transférés est de 6,0 milliards $ 3. Après déduction de la participation de la Caisse de dépôt et placement du Québec de 2,5 milliards $, des coûts de l’opération, et incluant l’incidence des ajustements de clôture et des obligations de Bombardier Transport à réaliser un solde minimum de trésorerie à la fin de 2020, Bombardier s’attend à recevoir un produit net d’environ 3,6 milliards $. Ce montant inclut 488 millions $ en espèces provenant du rachat de participation et le remboursement d’un prêt de 125 millions $ par Transport4, réglés conjointement à la clôture de l’opération. Le produit net comprend aussi environ 600 millions $ en actions Alstom (500 millions € représentant 11,5 millions d’actions à un prix de souscription fixe de 43,465 € par action), lesquelles pourront être monétisées à compter de fin avril 2021.

« Cette opération étant maintenant réalisée, Bombardier entame un nouveau chapitre passionnant de son histoire désormais axée exclusivement sur la conception, la fabrication des meilleurs jets d’affaires au monde et la prestation de services connexes, a déclaré Éric Martel, président et chef de la direction, Bombardier Inc. Avec un portefeuille de produits inégalé, un réseau de services à la clientèle de classe mondiale et des employés incroyablement talentueux, nous disposons de solides fondations sur lesquelles bâtir, alors que nous utiliserons le produit de l’opération pour commencer à assainir notre bilan par la réduction de la dette. »

Le produit de l’opération a été moins élevé que les estimations précédentes en raison d’une génération de trésorerie par Transport pour le quatrième trimestre de 2020 moins élevée que prévu, en partie en raison de conditions de marché défavorables ainsi que de désaccords entre les parties relativement à certains ajustements que Bombardier entend contester.

La dette nette pro-forma2 totalise environ 4,7 milliards $, laquelle inclut la dette à long terme de 10,1 milliards $, nette de 1,8 milliard $ d’encaisse chez Bombardier Inc. (excluant Transport) au 31 décembre 2020 et du produit d’environ 3,6 milliards $ tiré de la vente de Transport. Bombardier compte appliquer le produit disponible de la vente de Transport au remboursement de sa dette et continue d’évaluer les stratégies les plus efficaces afin de réduire cette dernière.

À propos de Bombardier

Bombardier est un leader mondial de l’industrie de l’aviation en créant des avions novateurs qui changent la donne sur leur marché. Ses produits et services fournissent des expériences de calibre international établissant de nouvelles normes en matière de confort-passager, d’efficacité écoénergétique, de fiabilité et de sécurité.

Ayant son siège social à Montréal, au Canada, Bombardier est présente dans plus de douze pays avec notamment des sites de production ou d'ingénierie et un réseau de soutien et de service à la clientèle. Bombardier offre du soutien pour sa flotte mondiale d’environ 4900 avions exploités par un large éventail de multinationales, de fournisseurs de services de vol nolisé ou de multipropriété, de gouvernements et d’individus.

Lisez nouvelles et information sur le site bombardier.com ou suivez-nous sur Twitter @bombardierjets.

Bombardier est une marque de commerce de Bombardier Inc. ou de ses filiales.

Pour plus d'informations

Jessica McDonald
Conseillère 
Relations avec les médias et affaires publiques   
Bombardier Inc.   
+1 514 861 9481   
[email protected]
Patrick Ghoche 
Vice-président, Stratégie d’entreprise et
Relations avec les investisseurs
Bombardier Inc. +1 514 861 5727
 

1. Se reporter à la mise en garde relative aux énoncés prospectifs à la fin de ce communiqué de presse.

2. Mesure financière non conforme aux PCGR. La dette nette pro-forma est définie comme étant la dette à long terme de 10,1 milliards $, déduction faite du montant de trésorerie et équivalents de trésorerie de Bombardier Inc. (excluant Transport) de 1,8 milliard $ au 31 décembre 2020, déduction faite du produit d’environ 3,6 milliards $ tiré de la vente de Transport qui inclut environ 600 millions $ en actions Alstom. Les mesures financières non conformes aux PCGR sont tirées principalement des états financiers consolidés, mais n’ont pas de sens normalisé prescrit par les IFRS. L’exclusion de certains éléments des mesures de rendement non conformes aux PCGR ne signifie pas que ces éléments sont nécessairement ponctuels. D’autres entités de notre industrie peuvent définir les mesures susmentionnées de manière différente. Dans ce cas, il peut être difficile de comparer le rendement de ces entités au rendement de la Société selon des mesures non conformes aux PCGR ayant une appellation similaire.

3. Comprend le montant payé par Alstom pour racheter les injections en fonds propres de Bombardier et de la Caisse de respectivement 400 millions € (488 millions $) et 350 millions € (427 millions $) dans BT Holdco fait en 2020 pour soutenir le fonds de roulement.

4. Représente le rachat par Alstom de la part de Bombardier de l’injection en fonds propres dans BT Holdco en 2020 d’un montant de 400 millions € (488 millions $) et le remboursement préclôture dans BT Holdco du prêt subordonné inter-sociétés de 103 millions € (125 millions $) fait par Bombardier en 2019.

5. Étant donné que des actions ont été émises par Alstom après l’exécution de l’entente d’achat et de vente, la part de Bombardier du prix de souscription a été ajustée de 47,50 € par action à 43,46 € par action conformément au mécanisme d'ajustement anti-dilution convenu précédemment.

 

ÉNONCÉS PROSPECTIFS

Le présent communiqué de presse contient des énoncés prospectifs, qui peuvent comprendre, sans s’y limiter, des déclarations portant sur nos objectifs, nos anticipations et nos perspectives et prévisions à propos de divers indicateurs financiers et globaux et sources d’apport connexes, nos cibles, nos buts, nos priorités, nos marchés et nos stratégies, notre situation financière, notre position sur le marché, nos capacités, notre position en regard de la concurrence, nos cotes de crédit, nos croyances, nos perspectives, nos plans, nos attentes, nos anticipations, nos estimations et nos intentions; les perspectives de l’économie générale et les perspectives commerciales, les perspectives et les tendances d’une industrie; la demande prévue de produits et de services; la stratégie de croissance; le développement de produits, y compris la conception, les caractéristiques, la capacité ou la performance projetées; les dates prévues ou fixées de la mise en service de produits et de services, des commandes, des livraisons, des essais, des délais, des certifications et de l’exécution des projets en général; notre position en regard de la concurrence; les prévisions relatives à la composition des revenus et du carnet de commandes; l’incidence prévue du cadre législatif et réglementaire et des procédures judiciaires; la robustesse de notre structure du capital et de notre bilan, notre solvabilité, nos liquidités et sources de financement disponibles et nos besoins financiers prévus; l’amélioration de la productivité, les gains d’efficacité opérationnelle et les initiatives de restructuration; les attentes et les objectifs en matière de remboursement de la dette et de refinancement des facilités bancaires et de la renégociation des échéances; les attentes à l’égard de la disponibilité des programmes d’aide gouvernementale; la conformité aux clauses financières restrictives; les attentes à l’égard de la déclaration et du versement de dividendes sur nos actions privilégiées; les intentions et les objectifs à l’égard de nos programmes, de nos actifs et de nos activités et l’incidence de la pandémie de COVID-19 sur ce qui précède et l’efficacité des plans et des mesures que nous avons mis en place en réponse à cet égard. En ce qui a trait à l’opération dont il est question aux présentes, le présent communiqué de presse comporte des énoncés prospectifs ayant trait à l’emploi du produit de la vente de l’entreprise de Transport, à l’évaluation des stratégies de réduction de la dette et à nos intentions à l’égard de la contestation de la détermination du montant du produit.

Les énoncés prospectifs se reconnaissent habituellement à l’emploi de termes comme « pouvoir », « prévoir », « devoir », « avoir l’intention de », « s’attendre à », « anticiper », « estimer », « planifier », « entrevoir », « croire », « continuer », « maintenir » ou « aligner », la forme négative de ces termes, leurs variations ou une terminologie semblable. Les énoncés prospectifs sont présentés dans le but d’assister les investisseurs et autres dans la compréhension de certains éléments clés de nos objectifs, priorités stratégiques, attentes, perspectives et plans actuels, ainsi que pour leur permettre d’avoir une meilleure compréhension de nos activités et de l’environnement dans lequel nous prévoyons exercer nos activités. Le lecteur est prévenu que de telles informations pourraient ne pas convenir à d’autres fins.

De par leur nature, les énoncés prospectifs exigent que la direction formule des hypothèses et ils sont assujettis à d’importants risques et incertitudes, connus et inconnus, de sorte que nos résultats réels de périodes futures pourraient différer de façon importante des résultats prévus décrits dans les énoncés prospectifs. Bien que la direction juge ces hypothèses raisonnables et appropriées selon l’information actuellement à sa disposition, il existe un risque qu’elles ne soient pas exactes. Les hypothèses sur lesquelles reposent les énoncés prospectifs formulés dans le présent communiqué de presse en lien avec l’opération dont il est question dans les présentes comportent les hypothèses significatives suivantes : la réalisation des avantages prévus qui devraient découler de cette opération (y compris l’emploi prévu du produit attendu) selon le calendrier prévu; notre capacité de fidéliser les directeurs et employés clés après la réalisation de l’opération; notre capacité de nous acquitter de nos obligations et de respecter nos engagements financiers et nos obligations liées au service de la dette après la réalisation de l’opération; notre capacité d’accéder aux marchés financiers au besoin après la réalisation de l’opération; et le respect par les autres parties de leurs obligations et engagements respectifs aux termes des documents relatifs à l’opération. Pour de plus amples renseignements, y compris à l’égard des autres hypothèses sur lesquelles reposent les énoncés prospectifs formulés dans le présent communiqué de presse, se reporter aux hypothèses sous les énoncés prospectifs dans le rapport de gestion qui figure dans notre rapport financier pour les périodes de trois et de neuf mois closes le 30 septembre 2020 et aux rubriques Priorités stratégiques et Prévisions et énoncés prospectifs du secteur isolable applicable dans le rapport de gestion qui figure dans notre rapport financier pour l’exercice clos le 31 décembre 2019. Compte tenu de l’incidence de l’évolution de la pandémie de COVID-19 et de la réponse connexe de Bombardier, des gouvernements (fédéral, provinciaux et municipaux), des organismes de réglementation, des entreprises et des clients, nos hypothèses comportent une incertitude plus importante que lors de périodes précédentes.

En ce qui concerne l’opération dont il est question dans les présentes, certains facteurs pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent considérablement des résultats prévus dans les énoncés prospectifs, y compris, sans s’y limiter, l’incertitude concernant la non-réalisation de la totalité ou d’une partie des avantages prévus ou s’il est jugé nécessaire ou requis d’affecter la totalité ou une partie du produit prévu en découlant à d’autres fins que celles indiquées dans le présent communiqué de presse; le défaut des parties de respecter leurs obligations et engagements aux termes des documents relatifs à l’opération; l’incapacité de Bombardier de s’acquitter de ses obligations et de respecter ses engagements financiers et ses obligations liées au service de la dette après la réalisation de l’opération; le défaut de fidéliser nos principaux directeurs, employés et clients après la réalisation de l’opération et les risques associés à la perte et au remplacement des directeurs et employés clés; et l’incidence de l’annonce de l’opération sur nos relations avec des tiers, ce qui pourrait entraîner la perte de clients, d’employés, de fournisseurs, de partenaires d’affaires ou d’autres avantages et de l’achalandage de l’entreprise.

Le lecteur est prévenu que la présente liste de facteurs pouvant influer sur l’opération dont il est question ici, la croissance, les résultats et le rendement futurs n’est pas exhaustive et qu’il ne faudrait pas se fier indûment aux énoncés prospectifs. Pour plus de détails, se reporter à la rubrique Risques et incertitudes de la section Autres du rapport de gestion pour les périodes de trois et de neuf mois closes le 30 septembre 2020 et du rapport de gestion qui figure dans notre rapport financier pour l’exercice clos le 31 décembre 2019. D’autres risques et incertitudes que nous ne connaissons pas ou que nous considérons comme non importants à l’heure actuelle pourraient également faire en sorte que les résultats ou les événements réels diffèrent considérablement de ceux exprimés explicitement ou implicitement dans ces énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs décrits aux présentes reflètent les attentes de la direction à la date du présent communiqué de presse et pourraient subir des modifications après cette date. À moins d’y être tenus selon les lois sur les valeurs mobilières applicables, nous nions expressément toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser tout énoncé prospectif, que ce soit à la lumière de nouveaux renseignements, d’événements futurs ou autrement. Les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué de presse sont formulés expressément sous réserve de cette mise en garde.